Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • ET C EST REPARTI !

                        Vous ne pouvez pas savoir, si vous n’êtes pas passés  par là, le bienfait d’une année sabbatique ! Pour moi, d’ailleurs, presque double.

                    Une déroute, d’abord…

                    Que faire de ces heures qui s’allongent devant vous à l’infini, ou presque…

                    Mais cela ne dure pas.

                    La lecture, c’est ce que je sais le mieux faire. Je me suis lancé dans un éventail d’auteurs du monde : chinois , remarquables, mais tellement déroutants ! norvégiens  et suédois ( et ce climat glacial m’étonnera toujours. D’ailleurs je les lisais toujours après avoir enfilé un gros pull), catalans, africains, australiens, brésiliens. ( Je mélange un peu, mais la géographie c’est difficile !)

    Bon, cela change de Casmir, auquel il faut se remettre.

                    La peinture, bien sûr, mais maintenant l’auteur me fait concurrence ! Dans quel monde vivons-nous !

                    Des concerts, des expos. Ah ! mais j’oubliais le principal : un déménagement à Orthez, pour nous placer sous l’aile réconfortante des enfants. Et me permettre  d’assister aux foires du livre de la région.

                    Me voici comme d’hab égaré ! Je devais vous parler du tome 5, mis en route. Déjà 50 pages sur mon bureau. Un régal !

                    Quelques jours plus tard. . . . .

                    Je me suis interrompu le temps de soigner un maudit rhum. Pardon, rhume.

                    Et voilà qu’en ouvrant mon courrier, je trouve   la dernière newsletter.

                    J’en tombe à la renverse : l’auteur vous raconte par le menu l’intrigue et le contenu du tome 5 !!!!

    Je me rends malade à mijoter un texte qui vous appâte, vous mette l’eau à la bouche, qui vous fasse trépigner d’impatience en attendant la suite et mon prochain blog.- non je veux dire la publication du tome 5.

    Et qu’en est-il ? Eh bien ! vous savez tout ! Alors que je viens seulement de lire les 50 premières pages !

    La vie est dure pour un pauvre critique. Je suis viré, ou l’année sabbatique recommence-t-elle ?

    Mais … attendez ! Ce n’est pas la première fois  lecteurs (ouf !) que vous êtes informés du contenu du roman en cours d’élaboration.

    Et fort heureusement pour moi, il y a toujours des imprévus, des retournements de situation,  des regrets , de nouvelles idées ( les auteurs on les connaît !)

    Et donc prenez cette page descriptive des nouvelles d’Eyen et compagnie, juste comme une idée en passant, un projet parmi d’autres.

    Croyez-moi. Suivez fidèlement mes avis et commentaires sur les pages vraiment écrites, et patientez !

    Je vous tiendrai au courant.

    Et comme toujours je serai fidèle au poste pour guider et inciter votre désir de lire Hélène Korwin.

    A plus.