Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Suite

     Je suis enfin sorti de ce maudit  souterrain plein d’araignées, de poussière et de cadavres et ma tête s’est remise en place après le rude coup asséné par une poignée de porte (Au moins est-ce ainsi que je l’ai ressenti !)

    Comment ! Vous recommencez, ce n’est pas moi, c’est Colin !

    Attention : le Directeur d’Ecole, c’était moi, même s’il y a longtemps. Alors pour les leçons, vous repasserez !

    Bon, d’accord. Mais enfin nous sommes dans le fantastique, et ne peut-on permettre à un malheureux critique de se laisser aller à son enthousiasme, son lyrisme créatif, ses élans spontanés, son…

     Je m’incline, une fois de plus.

    Colin est sorti de son souterrain. Et les choses se compliquent !

     Un messager est parti vite fait pour prévenir le Roi :

    -    Faites gaffe, Majesté ! Un voyou est en route pour vous dégommer et descendre la Reine !

     Mais quel est ce langage ?

     Oh, excusez-moi, dernièrement j’ai passé quelques jours avec des jeunes et mon élocution s’en ressent !

      Je recommence à zéro :

    Colin à peine remis de ses émotions et de ses souffrances prend activement en mains la direction des opérations. (Quand même, admirez le style ! On croirait lire Alexandre Dumas ou Victor Hugo… au moins !)

    Bon, la bagarre chez le Roi, ce n’est pas pour tout de suite. Il y a beaucoup mieux : la chute de l’ïle de Pâques sur le stade de France Certes, cela peut arriver qu’une météorite projette quelque morceau ici ou là. Les dinosaures en savent quelque chose. D’ailleurs entre nous, l’île de Pâques est tellement mystérieuse que je ne serais pas surpris qu’elle vienne d’ailleurs !

    Donc l’île de Pâques tombe sur Paris. Mais l’île de Pâques, c’est l’un des Dômes ! Vous avez bien lu. Et de plus ce serait celui de Lucilla !

    On croit rêver ! Dans quel univers sommes-nous ?

     Eh bien ! Je vous laisse à vos inquiétudes : S F, Fantastique, Rêve ou Réalité :

    Hélène Korwin nous fait voyager et nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

    Patientons… Mais ce sera dur !